Frédéric LENOIR dans l’âme du monde.

Written by on 27 juin 2019

« La plupart des malheurs de l’humanité viennent du fait que bien des hommes, surtout ceux qui exercent le pouvoir et possèdent la richesse, ne sont jamais interrogés sur la signification de leur existence. »

« La grandeur de l’être humain, c’est qu’il est le seul être vivant qui puisse s’interroger sur la signification de son existence et lui donner une direction, un but. »

«  Mais malheureux l’homme qui n’a pas découvert le sanctuaire de l’esprit !  Malheureux celui qui n’a d’autre préoccupation que de survivre ! Malheureux l’homme qui ne se pose jamais la question : Comment vivre de manière proprement humaine ? Comment mener une vie bonne ? Qu’est ce qui est vraiment important et qu’est ce quine l’est pas ? Comment devenir pleinement moi-même et être utile aux autres ? Comment réussir ma vie afin qu’à l’instant de ma mort je puisse partir en paix et regarder derrière moi le cœur serein ? Malheureux l’homme qui ne sait pas qu’il possède deux grands trésors a l’intérieur de lui-même : la clarté de l’esprit, qui peut le rendre libre, et la bonté du cœur, qui peut le rendre heureux. Malheureux l’homme qui mène une existence semblable à celle des bêtes, enchaîné à ses instincts et seulement préoccupé des soucis matériels de la vie. Malheureux est l’homme qui ne sait pas qu’il est un homme. »


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

Title

Artist

Background